5 et 6 Avril 2019

 

LA SOCIÉTÉ HELLÉNIQUE DE LA NOUVELLE ÉCOLE LACANIENNE DE PSYCHANALYSE EN CRÈTE

reçoit 

Anne Béraud, Analyste de l’École (AE), membre de la NLS et de l’AMP 

les 5 et 6 avril

 

CONFÉRENCE: Vendredi 5 avril 2019:

avec comme thème: « Qu’est-ce que cette violence qui nous habite ? »

La violence, l’agressivité et le passage à l’acte pourraient constituer une réponse du sujet à une situation intolérable pour lui. Pour la psychanalyse, la réponse est toujours singulière, elle est corrélative d’un acte qui renvoie à la responsabilité du sujet.

 

Le passage à l’acte, c’est agir sa violence au lieu de la symboliser par les moyens de la parole. Mais tout peut-il se dire ? Il y a en effet des choses qui résistent à être dites parce qu’elles sont faites d’une autre substance que le langage. D’une substance qui s’exprime mieux par les gestes de la transgression. Ce qui est transgressé, ce sont les limites du langage.

 

La violence peut être un retour en excès de la jouissance dont le défaut occupe le cœur de l’être.

 

 

CONFÉRENCE OUVERTE au public 

à 19h00

Adresse: Musée d'Histoire Naturelle de Crète, avenue S.Vénizélou

(Baie de Dermatas), Héraklion

Samedi 6 avril 2019:

  • 10.00-12.30        Séminaire fermé: Enseignement d’AE : « L’amur de l’amour », par Anne Béraud.
  • 12.30-13.30        Pause – buffet. 
  • 13.30-16.30        Présentation de deux cas cliniques par Stella Papadopoulou ; psychiatre et Maria Papadaki, psychologue, commentés par Anne Béraud

 

Le séminaire fermé se déroulera dans le local des séminaires en Crète :

84, rue Géorgiou Papandréou, Héraklion

Renseignements : tél. +30 6973028252, +30 6973028232 et +30 6944880059

Nombre de participants limité

TOP